dimanche 3 juin 2018

F5KLJ/p - Championnat de France THF

Le radio-club de haute Saintonge, F5KLJ, étant situé plutôt dans une cuvette avec des collines autour, le trafic en VHF et UHF n'est pas toujours évident. Nous avons souvent fait les contests THF à partir du radio-club mais en se disant, à chaque fois, que ça serait quand même mieux si nous le faisions en portable sur un point haut. Le problème, c'est d'en trouver un bien dégagé, sans arbres et avec, de préférence, une alimentation électrique...
C'est jean-Michel qui a nous conseillé le site de la table d'orientation du moulin d'Arthus, sur la commune de Sainte Lheurine,commune où nous avons déjà un site dans un ancien château d'eau pour un digipeater APRS, une balise 50 MHz et un relais 1.2 GHz, mais de l'autre côté du village.
Un premier repérage m'a permis de constater que c'était effectivement le site que nous recherchions pour les contests THF... en attendant d'activer ce moulin à l'occasion de la JNM 2018 le samedi 16 juin...
Il restait à préparer le matériel, tout en ayant conscience que c'était un "ballon d'essai" et que nous n'avions pas la prétention de figurer en haut des classements...
La préparation a été un peu perturbée le samedi d'avant à cause d'un orage violent ayant "un peu" abîmé la voiture d'Alain, F6ESD... Dans la semaine, j'ai préparé avec Yvan, F1IE, une antenne 1.3 GHz... enfin, disons pour être honnête que j'ai regardé Yvan préparer une antenne 1.3 GHz...
Samedi matin, nous avons fini la préparation des antennes et des câbles, ainsi que les TX et le reste du matériel... on a juste oublié une carte des QRA locators, bien pratique pour ceux qui ne la connaisse pas par coeur...
Vers 14 heures, avec Claude, F5JGL, nous avons retrouvé Yvan, F1IE, sur le site pour tout installer. Michel, F5PON est passé lui aussi et Alain, F6ESD est arrivé ensuite.
Nous avons installé une antenne VHF et une antenne UHF (432 MHz) sur un mât avec un rotor. Yvan avait pensé que l'on pouvait mettre l'antenne 1.3 GHz à part sur un autre tube... un peu bas, et malgré les performances de l'antenne ça a quand même fonctionné... 
Un peu après 16 heures, nous étions opérationnels avec un Icom 910 H. Petit problème, le soleil nous a perturbé un peu pour loguer les QSO, il faudra revoir cela l'année prochaine... du coup, petite erreur dans le log avec un QSO en CW en 2.3 GHz au lieu d'un QSO USB en 1.3 GHz à presque 200 km... cela aurait été notre DX... zut..!
Nous avons eu la visite de Pascal, notre photographe SWL, qui a fait bien sûr quelques photos et même une vidéo, vous aurez cela après.
Dimanche matin j'ai repris le trafic un peu avant 7 heures. La propagation n'était pas extraordinaire, il semble qu'il y ait eu une amélioration vers 11 heures mais nous avions déjà tout remballé... en effet, le ciel n'était pas franchement engageant et surtout sécurisant quand on est sur un point haut.
Avec Alain, F6ESD, nous avons pris la décision de tout démonter en entendant les coups de tonnerre, avant que nos antennes servent de paratonnerre et que nous soyons transformés en tartine de pain grillé, le petit déjeuner étant déjà passé...
Lorsque nous étions en train de finir le rangement nous avons eu la visite du maire de Sainte Lheurine et nous avons pris le temps de discuter cinq minutes avec lui, en le remerciant de sa visite et de son aide aux  radioamateurs en nous fournissant le site de l'ancien château d'eau.
Au final, nous avons fait 100 QSO, 64 en 144 MHz, 28 en 432 MHz et 8 en 1.3 GHz. La propagation étant plutôt moyenne nos DX sont 524 km en 144 MHz, 365 km en 432 MHz et 123 km en 1.3 GHz (mais là, nous avons fait mieux mais... problème de log informatique...). Tout cela donne 83.550 points, pas de quoi rêver à un bon classement mais il fallait bien commencer, en espérant que l'année prochaine nous parviendrons à motiver un peu plus les "troupes", étant donné que nous connaissons maintenant les possibilités de trafic à partir de ce site.
Il me reste, pour finir, à remercier le propriétaire de ce moulin, pour son accueil et sa gentillesse.

mardi 22 mai 2018

Journée Nationale des châteaux 2018 avec F5KLJ

Cette année nous avions choisi le château de Lussac, à quelques kilomètres de Jonzac.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Lussac_(Lussac,_Charente-Maritime)
J'avais prévu de réactiver en même temps le France Flora Fauna 1217, la vallée de la Seugne en amont de Pons et affluents, le château de Lussac étant situé au bord de la Seugne. De plus, en allant repérer le lieu où nous allions nous installer juste à côté du château, j'ai trouvé un lavoir et j'ai demandé une référence, la première en Charente Maritime... le règlement de la JNC n'autorisant qu'une seule référence nous y retournerons donc pour activer le DLF 17001...
N'ayant pas pu rentrer dans le parc du château étant donné qu'il est fermé actuellement, ces deux photos sont extraites du volume 1 des deux magnifiques livres de Frédéric Chassebœuf, "Châteaux, Manoirs et Logis, La Charente Maritime" (Édition Patrimoine et Médias). Dès que nous pourrons aller visiter ce château je prendrai quelques photos pour réactualiser cet article et faire la QSL.
Le samedi matin, pendant que j'accompagnais les copains du radio-club F4KKB pour la visite des sites du REF 17, certains ont commencé à préparer le matériel au radio-club F5KLJ. Il fallait surtout vérifier la G5RV car lors que Festival du cerf-volant de Châtelaillon-plage nous avions eu des difficultés pour l'accorder sur les bandes hautes... ils ont trouvé effectivement qu'ils n'arrivaient pas à la faire fonctionner correctement. Ils étaient prêts à fabriquer en urgence un dipôle 80-40 m car je les ai rejoints au radio-club. J'ai rappelé que nous en avions un, fabriqué selon les plans de Michel, F8GGZ. C'est ce dipôle qu'il utilise en portable, je l'ai utilisé avec lui, je l'ai très souvent contacté et il passait toujours très bien avec cette antenne. Les copains étaient un peu septiques mais j'ai réussi à les convaincre de l'essayer...
Nous nous sommes donc retrouvés, Francis, F8OML et Alain, F6ESD, en début d'après-midi pour nous installer. Francis avait repéré un vieux poteau EDF en bois et a proposé de s'en servir... heureusement qu'il a conservé son matériel pour y grimper... cela lui a rappelé sa jeunesse...!
Nous avons pu ainsi installer ce dipôle et après une mesure au miniVNA nous l'avons un peu raccourci pour la bande 80 m.

J'ai quand même monté mon mât télescopique de 12,5 m avec un long fil vertical, au cas où...
Le soir, j'ai pu profiter du coin et faire une photo au soleil couchant...  mais j'en ai refait une avec le soleil le lendemain...
Sur cette photo on voit bien les jumpers ouverts, les copains trafiquaient donc sur le 40 m...
Le dimanche matin j'ai commencé le trafic sur le 80 m avant que les copains me rejoignent, Francis, F8OML, Alain, F6ESD et Jean-Paul, F6EPM.
Cela n'a pas trop mal marché sur le 80 et le 40 m et nous en étions à plus de 100 QSO avant de prendre l'apéro et de manger... par contre, l'après-midi a été plus difficile, pas grand chose sur le 20 m. Nous étions prêts à monter le dipôle rotatif 14-21-28 mais nous avons renoncé vu ce qu'on entendait, ou plutôt n'entendait pas sur le 20 m. Nous avons donc fini sur le 40 m. Ceci-dit, les copains ont trouvé que ce dipôle fonctionnait très bien et je pense que nous allons en refaire un en essayant de le fignoler au maximum...
Michel, F5PON, est venu nous voir, mais il était tellement fatigué par le montage de son pylône le matin qu'il n'avait même pas la force de prendre le micro...
Au bilan, nous n'avons pas fait de miracle au niveau du nombre de contacts mais nous avons passé une excellente journée dans un cadre très sympathique et une météo excellente, que demander de plus ?
Pour finir, quelques photos du coin, en dehors du château, que j'ai pourtant essayé d'aller photographier du bord de la Seugne mais impossible de passer, et de toute façon il n'y a pas d'accès en dehors de la propriété privée... bien protégée...
Pour finir, le lavoir que nous allons activer prochainement.




lundi 21 mai 2018

Visite des sites REF 17 par une équipe de F4KKB

Samedi 19 mai nous avions rendez-vous avec une équipe de F4KKB pour une visite des sites du REF 17 situés dans le sud du département, Yvan, F1IE et Fabrice, F4ETJ, assurant le rôle de guides "touristiques"...
Nous avons commencé par le site de Berneuil, propriété du REF 17, où on trouve le relais VHF R6, F1ZMD, le relais UHF FR7 (inversé) F1ZME et la balise 5,7 GHz, F1ZMH.
De gauche à droite, Yvan, F1IE, Christian, F5APR, Jean-Pierre, F6IPL Jean-Michel, F6BNT et Denis, F4FBP.
Nous nous nous sommes ensuite dirigés sur le site de Sainte Lheurine. C'est un château d'eau désaffecté, racheté par la commune de Sainte Lheurine avec laquelle nous avons signé une convention d'occupation pour, au départ, installer des installations packet-radio.
Ce site accueille le digipeater APRS, F1ZAR, le relais UHF 1,2 GHz, F1ZAG,  la balise 50 MHz F1ZFB ainsi que des relais ADRASEC.
En plus des déjà nommés, on voit aussi Gérard, F1CDD et Fabrice, F4ETJ.
Le local, installé en dessous du réservoir, est un peu petit pour que tout le monde puisse y loger...
La balise 50 MHz, F1ZFB
Le relais 1,2 GHz, F1ZAG
 Le digipeater APRS, F1ZAR
J'y monte ou j'y monte pas ?
L'équipe s'est ensuite dirigée sur Segonzac qui accueille le transpondeur linéaire, F1ZGB, la balise 1,2 GHz, F1ZTF et la balise 2,3 GHz, F1ZOU. Je les ai laissés partir car il fallait que je rejoigne les copains du radio-club F5KLJ pour aller nous installer au château de Lussac pour la Journée Nationale des Châteaux le dimanche 20 mai.

dimanche 13 mai 2018

café et croissants chez Christian, F1UOR

Michel, F5PON et Christian, F1UOR, avaient organisé une petite rencontre amicale autour d'un café et de croissants chez Christian à Vallet.
Nous étions donc un petit groupe à nous retrouver ce dimanche matin 13 mai pour passer ensemble un moment agréable.
Dans le désordre, il y avait, F1UOR, Christian, F5PON, Michel, F1ABJ, Didier, F4HUK, Christophe, F5NXG, Jean-Louis, F5JGL, Claude,F5BCZ, John, F4GIS, Michel, SWL Jean-Michel, F6DXL, Yannick et F6ESD, Alain.
Deux pêcheurs installés en face sont même venus un moment se joindre à nous...
C'est sous la surveillance de Michel, F5PON, que nous nous sommes installés pour le café...
Les discussions qui avaient commencé avant ont continué une fois à table.
(F4GIS - F5JGL)
(F4HUK - F1ABJ)
(F5BCZ - F5NXG)
(F6ESD - F1ABJ)
(F5NXG - F6DXL - Jean-Michel)
Bref, une très bonne matinée, cela sera sans doute renouvelé pour ceux qui n'ont pu venir aujourd'hui...

mardi 8 mai 2018

Démontage du pylône de Guitou, F5LEL

Suite au décès de notre ami Guitou, F5LEL, j'avais été contacté par la famille pour savoir si le pylône intéressait quelqu'un ou s'ils pouvaient le mettre à la ferraille... j'ai tout de suite proposé de venir le démonter, sachant  très bien qu'ils ne savaient pas le faire, et que nous pouvions renvoyer la balle à Guitou, même à titre posthume, vu tous les services qu'il a pu rendre aux radioamateurs.
Je n'avais pas demandé aux copains avant, mais ils ont tous immédiatement répondu présents... c'est pourquoi nous étions nombreux à nous retrouver chez Guitou pour ce démontage... je ne peux que les remercier, et cela me fait plaisir car cela prouve que chacun avait une haute estime pour lui.
Il y avait donc Claude, F1HRF, Laurent, F4DYY, Jean-Louis, F5NXG, Alain, F6ESD, Michel, F5PON, Claude, F5JGL, Jean-Paul, F6EPM et Michel, F4GIS.
L'installation était faite d'un pylône autoportant fixé au mur et sur lequel un deuxième pylône basculant était fixé à la base. Laurent, F4DYY, qui la connaissait bien puisque c'est lui qui l'avait montée a pris les choses en main avec Claude, F1HRF et Michel, F5PON. On a donc laissé faire les pros...
Il fallait d'abord décrocher le pylône supportant la cage de rotor et l'antenne Quad VHF. Un treuil installé à la base du gros pylône était prévu pour cela, ça n'a donc pas posé trop de problème... par contre, pour démonter ensuite l'ensemble il a fallu utiliser du dégrippant et faite preuve d'un peu de patience... mais comme tout le monde s'y est mis on a fini par y arriver...
Une fois le premier pylône démonté il restait à nous attaquer au "gros"...
... et de jouer ensuite de la meuleuse pour le couper en trois morceaux transportables....
Voilà, c'est fini, il nous faut maintenant trouver un moment pour aller récupérer tout cela afin de le ramener au radio-club.